Autotune au cœur de la musique actuelle

L’autotune souvent critiqué mais plutôt méconnu.

Ce logiciel de correction de la voix fait parler de lui depuis plusieurs années, en bien, mais aussi souvent en mal.

Régulièrement décrit comme le moyen de transformer en star même ceux qui n’ont aucun talent, ce correcteur de tonalité n’est pourtant pas si diabolique. Excepté dans les cas où il n’est pas poussé à l’extrême et que la voix devient robotique et méconnaissable, nous allons t’expliquer comment il a apporté sa pierre à l’évolution musicale de ces dernières années.

La petite histoire de l’autotune

Dans la même lignée que le sonovox dans les années 40, utilisé contre les cordes vocales pour modifier leur tonalité, l’autotune a été pensé pour corriger la justesse de la voix.
Et c’est à l’ingénieur américain Andy Hildebrand, qui travaillait à l’analyse des ondes sous-marine pour l’industrie pétrolière, que nous devons cette création en 1996.

La fonction première de cet outil est de corriger les fausses notes. Ainsi, quand tu n’as pas eu la chance de naître avec la voix de Céline Dion ou d’Adèle, il permet d’ajuster les notes difficiles pour les rendre le plus juste possible. Au final, lorsque l’autotune est utilisé avec parcimonie, il permet juste d’améliorer le rendu final de ta prise de voix.

1998, le tournant 

Tant qu’il était utilisé de la sorte, il faut bien avouer que l’autotune passait complètement inaperçu. Et c’est Cher avec son tube mythique de l’époque qui marque un tournant dans l’histoire du logiciel.

1998, surgit alors sur nos ondes la chanson « Believe » (libre à toi de l’aimer ou non). Ce tube, qui à l’époque fait le tour du monde, met en avant la voix quasi robotique de la chanteuse. Une première pour elle aussi qui assumera totalement l’utilisation de l’autotune dans cette optique.

Années 2000, le débarquement de l’autotune

Emboîtant le pas de Cher, les daft Punk apportent une dimension créative à l’autotune avec l’inoubliable « One more time ». S’en suite Madonna et son entraînant « Music » puis la vague déferle jusqu’au hip hop.

On peut affirmer sans risques que c’est le rappeur américain T-Pain qui est à l’origine de l’utilisation démocratisée de l’autotune. Poussé bien plus loin dans la modification vocale, sa chanson « I’m Sprung » fait la part belle à ces tonalités métalliques et qui deviennent même sa marque de fabrique. De « Sexual Eruption » de Snoop Dog à Kanye West, la révolution est lancée.

L’autotune dans le paysage musical français

Dès lors « l’outil » autotune laisse place à un style à part entière, voire même un instrument de musique. Le hip hop et le R&B américains en particulier s’en emparent et la déferlante arrive jusqu’en France.
Booba, La Fouine, Mac Tyer, aujourd’hui beaucoup d’albums de rap français sont réalisés avec l’autotune. Une utilisation assez extrême en est même faite par Jul ou PNL, ce qui a pour certains, tendance à donner une mauvaise image de cet outil.

Cette manière de l’utiliser rappelant bien trop le vocodeur, synthétiseur vocal, qui à l’inverse de l’autotune crée de toute pièce une voix purement artificielle. Absolument pas mélodique ni mélodieux.

 

En bref, que l’on aime ou que l’on déteste, il faut bien avouer que l’autotune est une sacrée avancée technologique. Une mode, décriée par certains depuis le début et montrée du doigt comme l’outil ultime prônant l’artificiel. Avec ses côtés positifs et ses dérives mais qui 12 ans après est toujours bel et bien là et fait partie du paysage musical mondial. De Renault à Patrick Sébastien, en passant par Pink Floyd, 90 % de la scène musicale utilise de l’autotune.

Chacun peut s’en faire sa propre idée tout en gardant à l’esprit que non, l’autotune ne permet pas à tout le monde de devenir chanteur ! La performance de l’artiste, l’émotion, l’intensité, le jeu de scène, Toutes ces choses sont uniques. Et quelle que soit sa puissance, aucun logiciel ne peut corriger ça, et heureusement !

Restez connectés !

Par Chloé S.

Je m'abonne à la newsletter

Inscrivez-vous pour être averti de bons plans et être invité aux évènements VIP !