Bitcoin, la cryptomonnaie tendance décryptée

La star des cryptomonnaies, le Bitcoin, a fait parler de lui en 2017. Avec une valeur de 10 000 $ en novembre dernier, il y a de quoi vouloir en savoir plus.

De ton oncle Charles aux journaux financiers, tout le monde en parle, mais au final personne ne sait vraiment de quoi il s’agit.
Toi non plus ? Ça tombe bien, MOOD t’a préparé un petit « Bitcoin pour les nuls », histoire de faire la lumière sur cette tendance financière.

Alors, le bitcoin qu’est-ce que c’est ?

C’est une monnaie dite virtuelle, ou cryptomonnaie, elle ne se trouve pas sous forme de pièces ou billets. Et même si elle fait preuve d’un grand engouement ces derniers temps, elle existe déjà depuis 2009. Créée à l’abri des regards et un peu dans l’indifférence générale, c’est à Satoshi Nakamoto, personne(s) encore non identifiée(s) à ce jour, que nous devons cette invention.

Tu te demandes certainement comment cette monnaie virtuelle est créée. C’est là où l’explication se complique un peu et pour éviter l’indigestion, nous allons tenter de faire le moins soporifique possible !

Imagine un grand nombre d’ordinateurs aux processeurs super badass qui fonctionnent à plein régime. Ils passent leurs journées à effectuer des calculs informatiques super compliqués pour traiter des opérations, sécuriser les réseaux et garder synchro tous les utilisateurs de bitcoins. Cela s’appelle le « minage » et c’est ce qui vérifie que la « Blockchain » ne s’enraye pas.
Derrière tout ça, ce sont des experts informatiques de haut vol, les « mineurs », qui sont rémunérés pour surveiller le bon fonctionnement de ces blocs de chaînes, et assurer la production du bitcoin.

Que peut-on faire avec ce bitcoin ?

Tu es encore là ? Parfait !
Maintenant tu es bien calé sur la création du bitcoin, il est temps de savoir ce qu’on peut en faire. Parce que c’est bien beau, mais une monnaie sert bien à acheter ou vendre des choses ?

En effet, et le bitcoin ne déroge pas à la règle. Indépendant du système financier classique, il propose de réaliser des transactions dans ton pays comme à l’international et ce dans un anonymat total. Encore faut-il s’y connaitre un minimum et quand même faire preuve de prudence.

D’un côté un acheteur et de l’autre un vendeur. Chacun possède sa « wallet » ou portefeuille bitcoins. Virtuel comme la monnaie qu’il contient, il peut se trouver dans le cloud, sur une appli ou une clé usb, et qui, bien évidemment est sécurisé.

Pour la transaction en elle-même, c’est simple, il suffit au bénéficiaire de posséder le code de cette dernière et c’est parti. A tout moment et partout dans le monde, tu peux donc t’acheter ce que tu veux. Une pizza, une robe, des services web en bitcoins ? Oui, oui c,’est possible. Et à moindres frais puisque cette monnaie n’est liée à aucun pays et donc à aucune de ses contraintes.

Comment s’en procurer et quels sont les risques ?

Outre le transfert de portefeuille à portefeuille, tu peux aussi acheter des bitcoins en monnaie « réelle », euros, dollars, etc.. sur des places de marché appelées « Bitcoin Exchange » et même dans des commerces dédiés ou des distributeurs.

Comme ça, le bitcoin te semblerait presque être un peu l’Eldorado. Affranchi des contrôles des banques et des états, libre quoi ! Cependant, tout n’est pas rose au pays de l’or virtuel et il faut être conscient des risques.

Ces transactions à titre privé sont à double tranchant. Sous couvert d’anonymat, tout le monde peut acheter et vendre tout et n’importe quoi sans être identifié. Revers de la médaille pour le bitcoin libéré, il est aussi la monnaie de choix pour les personnes effectuant des activités illicites.

Personne n’est non plus à totalement à l’abri de hackers très doués capables de pirater les wallets ou d’une simple faille du code du programme qui pourrait faire s’effondrer le bitcoin en 1 seconde. Et entre les spéculateurs professionnels qui achètent et revendent tout le temps pour faire fluctuer les prix, les possesseurs secrets de la majorité des bitcoins mondiaux « les baleines » comme on les appelle dans le milieu financier, et les hors-la-loi, l’univers du bitcoin n’est pas tout rose.

Au final, un conseil à retenir = investis seulement à hauteur de ce que tu peux te permettre de perdre et tout se passera bien.

Restez connectés !

Par Chloé S.

 

Je m'abonne à la newsletter

Inscrivez-vous pour être averti de bons plans et être invité aux évènements VIP !