Streaming musical : comment tes playlists sont créées ?

Playlists, morceaux, albums recommandés, tu connais. Mais sais-tu comment fonctionnent vraiment les reco personnalisées des plateformes de streaming musical ?

Serait-ce de la magie ? Un expert derrière son écran prêt à t’envoyer le dernier super son dès que tu enfiles ton casque ? Ou un algorithme intelligent hyper chiadé ?
En fait, c’est un peu tout ça à la fois. Le Flow de Deezer, les Nouveautés Recommandées de Spotify, Pour Vous d’Apple Music, ou Soundsgood, Tidal, et autres, tous les fournisseurs de musique en streaming jonglent, chacun à leur manière, entre playlists humaines, intelligence artificielle et influences commerciales.

Ce mois-ci, MOOD t’explique comment les playlists sont fabriquées, comment le choix des morceaux est fait, et indirectement, quelles en sont les conséquences sur la créativité des artistes.

La recette d’une bonne playlist

A l’ère de la musique dématérialisée, comme à celle des compils cassettes, l’objectif est toujours le même : créer une expérience musicale à chaque écoute.

Tu es en train de courir ? Il te faut une playlist entraînante. Tu es au travail et as besoin de te concentrer ? Hop, une playlist inspirante ! Pareil dans ton bain, en soirée entre amis, en amoureux. Basée sur ton activité, tes humeurs et tes goûts, la playlist idéale existe.

[…] elle a un début, une fin, elle est tangible, stockable, et souvent, elle a été faite par quelqu’un qui raconte une histoire à travers elle.[…]

* dixit Josquin Farge, co-fondateur de la plateforme Soundsgood

Et comme à l’époque du mode shuffle sur ton lecteur CD, elle est ré-écoutable à l’infini.

Deezer, Spotify, probablement leaders en la matière, proposent de bonnes playlists tout comme You Tube ou Qobuz. Elles te permettent à la fois de découvrir de nouveaux sons et d’écouter tes morceaux préférés réunis dans une seule et même compil.

D’autres services que je qualifierais de moins grand public, proposent des artistes et morceaux moins connus à ajouter sur tes playlists. Soundcloud, IndieShuffle ou The Hype Machine pour ne citer qu’eux.

Tous ont la faculté de proposer des suggestions d’écoutes, plus ou moins pertinentes, souvent plus commerciales et parfois même manquant un peu d’originalité. Mais alors, comment fonctionnent ces recommandations ?

Les critères de sélection des morceaux version algorithmes …

D’un côté, les géants des plateformes du streaming citées ci-dessus, utilisent massivement des algorithmes poussés, capables de dénicher les musiques qui te plairont à coup sûr. A grand renforts d’analyses détaillées de ta bibliothèque : artistes, albums, coups de coeur, écoutes, chansons zappées, etc.. Ces algo super puissants sont à même de retranscrire une image plutôt fidèle de tes goûts.

Visuel MOOD Sound Streaming Musical Spotify Discover

*exemple algorithme Spotify.

Cela fonctionne la plupart du temps, et il est tout à fait possible de trouver son bonheur dans les propositions faites. Cependant, celui-ci se base aussi sur les dernières écoutes et ajouts de TOUS les utilisateurs, et tu peux donc te retrouver au final avec des suggestions qui tombent un peu à côté.

Hey oui, l’utilisation de la machine à encore quelques fois ses limites.

… Versus version curation

Et c’est ainsi que l’humain, au milieu de la jungle du streaming musical revient depuis quelques années avec une tendance basée sur les recommandations entre utilisateurs, la curation musicale.

Sous ce terme aux conations un peu barbares, se cache une pratique pourtant toute simple : l’échange de conseils, de suggestions et recommandations d’écoutes, faites pas d’autres utilisateurs. Du professionnel qui connait par cœur les genres, courants musicaux et artistes à l’utilisateur comme toi et moi, ces curateurs passionnés sélectionnent et proposent des morceaux orignaux et pertinents.

Visuel MOOD Sound Streaming Musical Sounsgood

Les sites comme Soundsgood et applications comme Louise ont réussi ce pari de streaming musical communautaire. L’un comme l’autre te permettent de partager tes playlists ou d’aller piocher dans celles des autres et ainsi découvrir des morceaux que tu aurais peut-être eu du mal à écouter ailleurs. Un système plus portée sur la découverte d’artistes souvent méconnus.

L’impact sur la créativité artistes

Que ton choix se porte sur la puissance et l’intelligence des machines, le partage à taille plus humaine, ou un peu des 2, chacun a une influence plus ou moins directe sur les artistes et leur créativité.

D’un côté, sur les sites de streaming grand public, on retrouve des artistes connus, mainstream et au final peu de nouveaux venus.
Cela aurait tendance à influencer d’autres artistes à faire dans le même style pour que leur musique marche aussi bien que leurs idoles. Le risque pourtant étant de se retrouver dans un avenir proche, avec un environnement musical de moins en moins varié, où la créativité est bridée et où tout fini par se ressembler.

Même si il faut bien avouer que pour un artiste méconnu, se retrouver dans une playlist en vogue peut faire décoller sa carrière. Comme en 2015, où le groupe de rock indépendant, Low Cut Connie a atterri dans la playlist de la Maison Blanche et a vu sa popularité s’envoler !

 

Du côté des plateformes de streaming orientées curation musicale, c’est à l’inverse que cela fonctionne. Pas frileux pour un sous avec les petits nouveaux, la place est ouverte aux styles divers et variés pour une plus grande diversité musicale.

S’écartant des standards formatés et d’une certaine uniformité, l’impact sur la créativité des artistes redevient positif.

Restez connectés !

Par Chloé S.

Je m'abonne à la newsletter

Inscrivez-vous pour être averti de bons plans et être invité aux évènements VIP !